Rik Vera: The Ecosystem Economy

Juin 17, 2022

Rik Vera Billtrust Insight 2022

Temps de lecture: 5 minutes

L’avenir des organisations et des entreprises dépendra de leur capacité à intégrer et à construire des écosystèmes. Dans son discours liminaire de cette année à l’occasion du Billtrust Insight Rik Vera a décrit cette décennie comme The Twilight Twenties et s’est penché sur tous les défis qui nous attendent. L’ancien normal s’estompe rapidement et le nouveau normal se met en place progressivement. Comment les entreprises peuvent-elles gérer cette nouvelle réalité? C’est la question que pose Rik Vera. Que doivent-elles faire pour être toujours pertinentes en 2035?

Notre vie a beaucoup changé. Nous vivons, jouons, travaillons et communiquons autrement qu’il y a 10-15 ans. Nous nous réalisons que la croissance illimitée sur notre planète limitée n’est pas une bonne idée. Nous avons commencé à nous poser des tas de questions. Comment gérer les problèmes de la chaîne logistique globale? Comment repenser notre alimentation et notre consommation d’eau? Et comment faire pour l’énergie et la mobilité?

Klaus Schwab du World Economic Forum le formule ainsi: “La pandémie offre une opportunité exceptionnelle mais restreinte de réfléchir, de réimaginer et de réinitialiser notre monde”. Et il n’y a pas d’alternative, d’après Rik Vera. Nous devons repenser notre manière de consommer, repenser la société. Et si la societé change, le milieu des affaires change, et donc les entreprises doivent changer.

Une entreprise doit apprendre à se connecter à de nombreux individus, à les faire participer et à fournir une plate-forme où les gens peuvent communiquer. Les entreprises doivent repenser leur modèle économique, en combinant des blocs constitutifs du passé avec les dynamiques de ce nouveau monde orienté sur la technologie.

Cela implique qu’il faut délaisser l’ancienne économie. B2B ou B2C se transformeront en P2P, signifiant People to Platform et Platform to Platform. La nouvelle économie sera une économie orientée sur les plate-formes.

La solution, affirme Rik Vera, est de commencer à intégrer et à construire des écosystèmes. Ces écosystèmes revêtent la forme d’êtres humains: un corps, un cerveau central, des sens, des actions et un système nerveux. Dans le cas d’entreprises ces 5 parties du corps représentent: une infrastructure, une plate-forme avec un logiciel nourri d’une base de données, des capteurs ou points d’entrée des données, des applications et un réseau bidirectionnel qui relie tous les points.

L’infrastructure est le hardware, ça c’est clair. La plate-forme est l’endroit où les données sont traduites en connaissances exploitables et où le savoir se construit. Les capteurs ou points d’entrée des données permettent aux entreprises de capter les interactions avec le monde extérieur sous forme de données. Les applications résultent des informations collectées et créent des interactions avec les clients (B2B et B2C). Les applications sont des produits et des services qui connectent votre entreprise aux gens. Le réseau bidirectionnel relie le tout.

Mais le début et la fin de tout, ce sont les êtres humains, précise Rik. L’étoile guidante à travers cette période de Transition Twenties, c’est le client. Les entreprises doivent impérativement intégrer l’orientation client et transformer leur perspective inside-out en outside-in. Les entreprises doivent à tout prix comprendre les consommateurs, maintenant et dans l’avenir.

C’est dans les consommateurs que les entreprises trouvent les blocs constitutifs et les dynamiques qui sont indispensables pour construire l’écosystème approprié. Par conséquent il faut collecter et traiter les données consommateurs provenant des points d’entrée des données. Rik explique aussi que ce qui compte dans la collection de données de consommateurs, ce n’est pas d’avoir ces données mais d’interagir avec les consommateurs sur base de ces données, et d’en tirer des conclusions quasiment en temps réel… comme dans les interactions humaines classiques.

Ces connaissances exploitables génèrent des produits, des services et même d’autres interactions. Et de nouvelles interactions apportent de nouvelles données, de meilleures connaissances, de meilleures interactions, etc.

Une première condition est de garantir que les gens peuvent contribuer à votre écosystème et qu’ils sont prêts à partager des données avec vous. Une autre condition est une communication bidirectionnelle rapide. Si ces deux conditions sont remplies, vous pouvez créer une plate-forme. Mais ce n’est pas la plate-forme qui génère des revenus. La plate-forme est juste l’encdroit où vous transformez les données en connaissances exploitables et en informations. La plate-forme est la pièce maîtresse de l’écosystème.

C’est l’application qui génère les revenus. Si tout le monde contribue à la plate-forme, la plate-forme transforme ces données en informations. Lorsque ces informations sont rendues à tous les participants, ceux-ci disposent alors d’informations enrichies. Le client devient une personne réelle, du fait que vous avez collecté davantage de données. Ceci à son tour vous permet de mieux prédire les besoins de la personne dans l’avenir et comment vous pouvez influencer cette personne.

Un écosystème à pleine vitesse double les avantages, ajoute Rik. Dès qu’un écosystème est opérationnel, il est exponentiel. Plus il y a de données, meilleures elles seront. Plus la plate-forme est intelligente, plus il y aura de données. Meilleure sera la plate-forme, meilleures seront les applications.

Et qui plus est, la survie de l’écosystème se cache dans l’écosystème-même. Du fait que le système est agile, s’adapte et est construit pour durer et pour s’accorder aux personnes et à la planète.

Faites vos premiers pas maintenant

Pour les entreprises qui souhaitent s’engager dans un tel écosystème Rik Vera propose la formule suivante pour le changement:

Raison impérative de changer x Vision x Premiers Pas > Résistance au changement

Chaque entreprise détient les blocs constitutifs nécessaires pour devenir un écosystème. Il faut juste les trouver et les développer. Dans son discours liminaire Rik énumère brièvement les 5 premiers pas que vous pouvez faire en tant qu’entreprise:

  1. Posez la bonne question. Qu’est-ce qui manquerait à tout le monde si l’écosystème n’était plus là?
  2. Traitez tout un chacun comme un être humain. Maximisez le bien-être des gens maintenant et dans l’avenir.
  3. Engagez et faites participer les gens. Qu’est-ce que les gens cherchent? Si vous procédez ainsi, les gens feront le marketing pour vous, vous donneront leurs données et leur temps, leur énergie et leur argent.
  4. Ne vous laissez pas séduire par votre propre solution. Laissez-vous séduire par le problème. Lorque vous développez une application, veillez à ce qu’elle soit « fast, easy, accessible, simple and tempting » (FEAST).
  5. Soyez branché sur la technologie. Sans en être dépendant. Un simple vernis ne suffira pas. Songez à l’Intelligence Augmentée, qui combine l’intelligence humaine et la puissance de l’ordinateur.
  6. Collectez, traitez et activez des données autant que possible. Cherchez tous les points de communication que votre business n’a pas encore transformés en données.
  7. Ré-utilisez des blocs constitutifs. Vous disposez déjà des données, de l’infrastructure, vous connaissez le business/client, vous avez les gens et les applications.
  8. Soyez un surfeur et adaptez votre état d’esprit. Exécution et idéation en même temps.
  9. Commencez aujourd’hui. Démarrage rapide.
  10. Observez la culture. La culture se nourrit de stratégie. Ne soyez pas rigide. Ne supposez rien. Combinez le focus et la curiosité.

Si vous souhaitez creuser les écosystèmes de Rik, lisez son ouvrage “The Guide to the Ecosystem Economy”. Il y explique comment trouver les principes de base et les ingrédients pour garantir que votre organisation reste pertinente dans l’avenir.

Discover more

Blog overview

See more

Contact us

See more

Join iController

See more

Subscribe to learn more about credit management

Share This