Le flux de trésorerie: les composantes, l’analyse, la visualisation, etc

Fév 11, 2022

flux de trésorerie

Temps de lecture: 9 minutes

Cet article traite des sujets suivants:

  • L’importance d’une gestion de flux de trésorerie
  • Le tableau cash-flow et les trois composantes
  • Comment analyser le flux de trésorerie

Qu’est-ce que le flux de trésorerie?

Une entreprise ne peut pas survivre sans flux de trésorerie qui soit sain, il s’agit de l’artère vitale de votre entreprise. Une diminution du flux de trésorerie peut causer des problèmes. D’après une étude faite par la US Bank 82% des entreprises fait faillite à cause d’un flux de trésorerie qui n’est pas sain. L’importance du flux de trésorerie étant claire, voyons maintenant de plus près ce qu’est précisément le flux de trésorerie.

Le flux de trésorerie réfère aux mouvements de liquidité entrants ou sortants que connaît une entreprise au cours d’une période précise. En d’autres termes: il s’agit de la différence entre l’argent que vous recevez et l’argent que vous dépensez dans une certaine période.

Vous encaissez de l’argent lorsque des clients paient leurs factures, mais en même temps vous dépensez de l’argent pour pouvoir payer les salaires, pour l’achat de matières premières ou de marchandises. Quand on parle de flux de trésorerie, il est donc question de l’argent qui a été réellement versé sur votre compte.

Ce montant peut être positif ou négatif. Un flux de trésorerie négatif signifie qu’il y a plus d’argent qui sort que d’argent qui entre, un flux de trésorerie positif est bien sûr le contraire.

Formule pour calculer le flux de trésorerie:
Flux de trésorerie = revenus – dépenses

Une entreprise crée de la valeur pour les actionnaires en générant des flux de trésorerie positifs. Le flux de trésorerie disponible donne encore une meilleure représentation de votre entreprise. Plus votre entreprise arrive à générer des flux de trésorerie disponibles à long terme, mieux c’est.

Dans le monde financier le cash-flow disponible est une mesure importante pour les performances financières d’une entreprise. Le calcul du cash-flow disponible se fait comme suit: il s’agit du cash-flow disponible après déduction des investissements ou des amortissements du capital auprès de la banque. Songez par exemple aux investissements pour le maintien de la production (entretien, frais fixes, …).

Le cash-flow disponible est le capital que vous avez à disposition pour réinvestir dans votre entreprise ou pour rembourser les actionnaires de l’entreprise. Songez aux paiements des intérêts aux créanciers de l’entreprise, la diminution des dettes de l’entreprise, le rachat d’actions par les actionnaires ou les versements de dividendes. Le cash-flow disponible est littéralement de l’argent qui est disponible pour être immédiatement utilisé.

L’importance de la gestion de la trésorerie

Toute entreprise, grande ou petite, a comme moteur l’argent, et non les bénéfices. Réfléchissez-y. Comment l’entreprise paie-t-elle les salaires? Avec de l’argent, pas avec les bénéfices. Comment paie-t-elle les frais? Avec de l’argent comptant, pas avec les bénéfices. Si une entreprise ne gère pas bien ses affaires financières, cela peut mener à des flux de trésorerie négatifs. Cela n’est pas nécessairement immédiatement un problème, mais une période pareille ne doit pas durer trop longtemps. Sinon votre entreprise se voit irrévocablement confrontée à des problèmes financiers, et l’entreprise peut même faire faillite.

Vous avez donc tout intérêt à avoir une bonne vue sur le flux de trésorerie et à le surveiller de près. Un pronostic du flux de trésorerie pour les 12 prochains mois peut aider une entreprise à garder le cap. Un pronostic de flux de trésorerie est aussi appelé un pronostic de liquidités. Ce qui est important, c’est de répéter cet exercice tous les mois. Comment s’y prendre?

  • Prenez d’abord le solde de départ: commencez le premier mois par le montant qui se trouve ou se trouvera réellement sur le compte en banque de votre entreprise.
  • Estimez combien de cash entre dans votre entreprise: introduisez les montants que vous pensez recevoir durant ce mois.
  • Estimez combien d’argent sortira de votre entreprise – Calculez combien d’argent comptant sera payé.
  • Déduisez tous les frais des revenus – Prenez en compte les frais d’entreprise et les autres dépenses.

Lorsque vous aurez une bonne vue sur la gestion du flux de trésorerie dans votre entreprise, vous souhaiterez savoir comment mieux gérer les entrées et les sorties des liquidités. Vous ne voulez pas être surpris(e) par un problème de liquidité qui peut impacter votre entreprise maintenant et dans l’avenir.

Comment gérer le flux de trésorerie?

Afin de veiller à ce que votre entreprise réalise des flux de trésorerie sains, nous avons élaboré une marche à suivre pour la gestion des liquidités.

7 etapes pour la gestion de la trésorerie de votre enterprise

Faire des déclarations de flux de trésorerie et les utiliser

Un logiciel de comptabilité est la meilleure manière de faire des déclarations de flux de trésorerie ou des tableaux de liquidités. Etudiez les données pour vous assurer que votre entreprise encaisse assez d’argent chaque mois.

Faire une analyse du flux de trésorerie

Il est important de savoir où va l’argent et de combien d’argent vous disposez à un certain moment. En analysant les dépenses et les revenus de votre entreprise vous verrez mieux combien d’argent a été dépensé pendant une certaine période.

Journalisez tout dans la comptabilité

Il est essentiel d’avoir une vue sur toutes les transactions financières de votre entreprise. En journalisant systématiquement votre comptabilité, vous recevez des avertissements lorsque des problèmes de trésorerie s’annoncent.

Réduisez les dépenses autant que possible

La réduction des frais permet d’optimiser le flux de trésorerie. Examinez soigneusement les dépenses et apprenez à les diminuer systématiquement.

Faites-vous payer plus vite

Quels sont les délais de paiements effectifs par vos débiteurs? Sont-ils trop longs? Ce qui peut aider à accélérer les paiements, c’est d’intégrer un logiciel de gestion débiteurs automatique. Des paiements plus rapides peuvent booster votre flux de trésorerie.

Examinez si vous devez améliorer le flux de trésorerie

Si vous vous servez d’une carte crédit ou d’une ligne de crédit pour épargner votre entreprise, il est temps d’améliorer au plus vite votre cash-flow. Analysez et découvrez où votre entreprise perd de l’argent. Entreprenez dès lors des actions pour résoudre ces problèmes.

Répétez les étapes susmentionnées

L’analyse de votre compte annuel (bilan, compte de résultat, tableau du flux de trésorerie, etc.) peut vous aider à repérer des déficits et à améliorer votre flux de trésorerie.

La gestion du cash-flow est un objectif important de la gestion financière et du rapportage. C’est essentiel dans l’évaluation des prestations financières, de la flexibilité et des liquidités d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un tableau cash-flow?

Un tableau de flux de trésorerie (cash flow statement) est un document financier qui analyse les mouvements entrants et sortants de trésorie et qui visualise donc les flux financiers dans une période spécifique. Le tableau montre les domaines dans lesquels les moyens financiers ont été dépensés ou reçus.

Le tableau cash-flow révèle comment une entreprise gère sa trésorerie et le montant qui est disponible pour payer les créanciers et pour investir dans des activités. Les comptables combinent le tableau de flux de trésorerie, le bilan, le compte annuel et le compte de résultat.

Pourquoi élaborer un tableau cash-flow?

Les grandes et moyennes entreprises sont soumises à l’obligation administrative d’un tableau de flux de trésorerie. Mais outre cette condition légale ce tableau offre une meilleure vue sur les flux financiers et donc sur la position financière de l’entreprise. Cela vous permet de détecter certaines tendances, de prendre les bonnes décisions et de mieux utiliser les bénéfices.

Il y a deux manières d’élaborer un tableau de flux de trésorerie: la méthode directe et la méthode indirecte.

La méthode directe calcule les différents types de recettes et de paiements: les encaissements reçus des clients, les paiements aux fournisseurs et le versement des salaires. Dans la méthode directe vous allez catégoriser chaque transaction sur les comptes bancaires. Cependant ces informations ne sont pas toujours disponibles.

C’est pourquoi on opte souvent pour la méthode indirecte, sur base de votre résultat opérationnel, où vous ne tenez pas compte des éléments qui n’ont pas d’impact sur votre trésorerie.

En quoi consiste un tableau de flux de trésorerie?

Un tableau de flux de trésorerie se compose d’une structure fixe en trois parties. Parcourons-les une à une et voyons quel impact elles ont sur le cash-flow (final).

Les composantes du tableau cash-flow

Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation

Les flux de trésorerie opérationnels (ou cash-flow opérationnel) représentent les résultats opérationnels d’une entreprise, à savoir la mesure dans laquelle votre entreprise arrive à générer des revenus grâce aux activités de l’entreprise. Ce sont les flux financiers des revenus et des dépenses qui sont liés au fonctionnement quotidien d’une entreprise.

Par exemple des revenus provenant de la vente de marchandises ou de services, des dépenses administratives, les salaires, l’achat de marchandises ou d’autres frais tels que frais de marketing.

Une entreprise, pour rester viable, doit bien sûr générer plus de flux de trésorie entrants d’activités opérationnelles que de flux sortants.

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux de trésorerie de financement concernent les produits et charges reliés aux fonds propres d’une entreprise. Songez aux amortissements, aux dettes, à l’émission d’actions, aux remboursements d’emprunts et aux versements de dividendes.

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement offrent aux investisseurs une meilleure vue sur la position financière d’une entreprise et sont un indicateur de la qualité de gestion du capital.

Les flux de trésorerie liés aux activités d’investissement

Les flux de trésorerie liés aux activités d’investissement représentent les revenus et les dépenses dans le cadre d’investissements à long terme. Ainsi par exemple les investissements et désinvestissements d’immobilisations immatérielles, matérielles et financières, mais également les investissements temporaires dans l’actif circulant.

Par exemple le remplacement des anciennes machines ou d’ordinateurs afin de rester à jour et de pouvoir poursuivre ses activités, les investissements dans de nouvelles usines qui peuvent potentiellement augmenter les revenus et les bénéfices dans l’avenir.

Une entreprise peut connaître des flux de trésorerie négatifs dus à des activités d’investissement qui sont en rapport avec la recherche et le développement (R&D). Puisque ceci contribue à la santé financière d’une entreprise à long terme, il n’est pas question dans ce cas d’un problème de cash-flow.

Autres activités

Les flux de trésorerie qui ne font pas partie des activités opérationnelles, de financement ou d’investissement, classez-les sous ‘Autres activités’.

Exemple d’un tableau de flux de trésorerie

Tableau de flux de trésorerie Entreprise X Année fiscale se terminant le 31 décembre 2021

Flux de trésorerie opérationnels

Résultat d’entreprise 1.500.000
Amortissements 15.000
Intérêts et Taxes 2.500

Changements dans le fonds de roulement

Diminution de Débiteurs 12.000
Diminution de créances client 12.000
Augmentation du Stock (35.000)

Flux de trésorerie opérationnels 1.506.500

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement

Appareillage (100.000)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Emprunts 10.000

Augmentation/(diminution) nette des moyens liquides durant l’année 1.416.500

Cash en début d’année 750.000

Cash le 31 décembre 2021 2.166.500

Dans ce tableau cash-flow pour l’année fiscale 2021 le flux de trésorerie net s’élève à 1.416.500 euros. La plus grande partie du flux positif provient des activités opérationnelles. C’est un bon signe pour les investisseurs car cela illustre que les activités principales génèrent assez d’argent pour acheter du nouveau stock.

Les investissements dans le nouvel appareillage indiquent que l’entreprise dispose de suffisamment de moyens pour soutenir sa croissance.

Et puis l’entreprise dispose de suffisamment de cash pour couvrir les frais futurs des emprunts. Les investisseurs en déduisent que l’entreprise pourra sans problèmes rembourser ses dettes.

Comment analyser le cash-flow?

Une analyse du cash-flow vous apprend comment votre entreprise encaisse et dépense de l’argent dans une période précise. L’analyse des données vous donne une meilleure vue sur les flux sortants, où va l’argent et combien d’argent est disponible à un moment donné. C’est pourquoi le tableau de flux de trésorerie est un outil essentiel.

Les analystes financiers et les banques se servent de ce tableau cash-flow en combinaison avec les autres outils financiers (bilan, compte de résultat, etc.) pour rédiger des rapports sur les différentes métriques et ratios. Ces données permettent de prendre des décisions plus fondées et de formuler des recommandations sur la position financière et la croissance d’une entreprise.

Comment commencer une analyse cash-flow?

Parcourons quelques manières dont les professionnels financiers font une analyse cash-flow.

Debt coverage service ratio (DSCR)

Trop de débiteurs, trop de stocks et trop de dépenses de capital pèsent sur le cash. C’est la raison pour laquelle une entreprise doit générer suffisamment de cash d’activités opérationnelles pour garantir sa stabilité financière. En plus les créanciers et les investisseurs veulent être sûrs qu’une entreprise dispose de suffisamment de moyens financiers pour remplir ses obligations.

Pour vérifier si une entreprise peut remplir ses obligations grâce au cash provenant des activités opérationnelles, les analystes financiers se basent sur le DSCR (Debt Service Coverage Ratio). La formule DSCR est la suivante:

Debt Service Coverage Ratio = revenu net ou flux de trésorerie libre / obligations financières

Lorsque le résultat de la formule est plus grand que 1, cela signifie que l’entreprise arrive à remplir ses obligations financières vis-à-vis de ses créanciers.

Les liquidités ne racontent qu’une partie de l’histoire. Une entreprise peut avoir énormément de cash parce qu’un actif de long terme a été vendu ou que trop de dettes ont été contractées.

Le flux de trésorerie libre

Les analystes financiers examinent le flux de trésorerie libre pour en savoir plus sur les bénéfices réels d’une entreprise. Ce flux révèle le solde dont dispose l’entreprise.

Le solde peut servir à financer des extensions ou des investissements ou à rembourser les actionnaires, par des dividendes ou le rachat d’actions.

Formule pour calculer le flux de trésorerie libre:
Le flux de trésorerie libre = le cash-flow opérationnel – le cash-flow d’investissement

Discover more

Blog overview

See more

Contact us

See more

Join iController

See more

Subscribe to learn more about credit management

Share This